Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 15:57

Je vais vous raconter ma première fois avec ma cousine, on est du même âge ,et cela s ‘est produit alors que l’on avait 16 ans, on est très proche depuis tout petit.

 

On habite dans la même ville et nos parents se voyaient régulièrement donc nous avec et on a grandi ensemble et on découvert les joies du sexe pratiquement en même temps.

 

A l’époque elle faisait de l’équitation et un jour bingo elle se casse une jambe en chutant de l’animal.

 

On est dans la même classe et ma tante appelle ma mère pour me demander si je peux apporter les cours à ma cousine, car elle a manqué deux jours de classe le temps de se remettre de sa chute et de plâtrer une jambe, je lui ok que j’irais demain apres midi la voir avec les cours.

 

Le lendemain je vais chez ma tante et celle ci n’est pas la elle est travaille, elle a perdu son mari elle élève ses deux filles toute seule.

 

Elles habitent dans une résidence et au troisième étage.

 

C’est sa sœur qui l’ouvre elle a 14 ans et déjà elle a les seins qui poussent je vois a travers son pull. On s’embrasse pour se dire bonjour et elle me m’accompagne jusqu’à la chambre de sa sœur.

 

La porte est ouverte et ma cousine est appuyée devant la fenêtre avec sa jambe dans le plâtre elle fume une cigarette, sa mère ne veut pas qu’elle fume donc elle en profite pendant qu’elle bosse.

 

On discute de tout et sa petite sœur sort de la chambre en nous disant qu’elle va en bas jouer avec des copines, et elle ferme la porte.

 

Nous racontons les histoires de bahut et elle est toujours appuyée sur le bord de la fenêtre elle me tourne le dos pour éviter de mettre de la cendre sur la moquette.

 

Je suis assis sur le lit et elle elle en nuisette avec juste des bas noirs jusqu’à mi cuisse.

 

Evidement elle est pas sortie de la journée de la maison, ce qui fait que je m’aperçois qu’elle a de belles jambes fines et un petit postérieur que je devine sur la nuisette.

 

Entre deux discussions elle tourne la tête et me dit en souriant « n’en profite pas pour mater » et je lui répond « je vais gêner, c’est gratuit et c’est agréable , j’avais pas vu que tu étais si bien gaulée »et elle réponds « c’est sur avec mon plâtre je suis sexy » enfin plâtre ou pas plâtre penchée comme elle sur la fenêtre sa nuisette remonte assez haut sur ses cuisses ce qui fait que cela me donne des chaleurs et j’ai une érection rapide.

 

Je lui demande «  ton mec te manque pas «  et elle me réponds « oh si tu te rends compte que j’ai pas touché mon mec depuis 3 jours !!! ,ca me tue ! »

 

Et comment tu fais alors je lui demande et elle me réponds « devine gros malin » et j’ajoute » c’est pas pareil, tes doigts ou le pieu de ton mec » «  ah non c’est sur qu’elle me dit mais la j’ai pas le choix, pourtant j’en rêve qu’elle me dit » elle sort une autre cigarette de son paquet l’allume tandis que je me lève ,elle m’excite de trop penchée ainsi et je m’approche d’elle par derrière.

 

Je mets mes mains sur ses hanches et je me colle à elle, mon sexe bien dur contre ses fesses.

 

Elle tourne la tête et me dit «  t’es fou ? arrete ! » Mais elle me repousse pas et ne bouge pas.

Je me frotte contre elle et je glisse une main devant et je la remonte le long de sa cuisse pour caresser son sexe.

 

Elle porte rien en dessous, et lorsque mon doigt se pose sur son petit minou elle gémit « oh merde t’es raide ca m’excite » qu’elle me dit et en effet je sens sous mon doigt son sexe devenir humide, elle bouge ses fesses pour mieux sentir ma barre de chair contre elle.

 

Je continue de la caresser avec mon doigt tandis qu’avec l’autre main je défait ma braguette, j’ai envie de la prendre la de suite, mon jean et mon short tombe sur mes chevilles, je soulève sa nuisette juste au dessus de ses fesses, et je découvre son petit postérieur, ouah elle est canon, un petit cul comme cela c’est du tonnerre, je colle mon sexe libéré contre et elle gémit au contact.

 

Elle a la tête dehors, appuyée  sur le bord, je suis excité comme un pou et elle aussi car son sexe ruisselle sous mon doigt.

 

Je recule et je glisse mon bâton dans son antre bien ouvert, elle m’accueille en gémissant et je m’enfonce en elle tout en douceur,que c'est bon quand le gland rentre juste à l'intérieur, c'est tellement sensible, elle commence à gémir plus fort lorsque j’entame un va et vient régulier.

 

Je m’accroche à ses hanches, je glisse mes mains sous sa nuisette pour caresser ces deux seins, elle adore et me le dit »vas y vas y viens encore encore j’aime « je me fais pas prier et je continue de la pilonner, la fenêtre grande ouverte.

 

Elle glisse sa main sous elle entre ses cuisses et je sens ses doigts me caresser les testicules , oh que c’est bon , elle en rajoute en plus « elles sont lourdes tes c.. , j’adooooore ! vas y bourre moi » j’accélère le mouvement et ensemble nous gémissons de concert jusqu’à jouir pratiquement en même temps.

 

Nous profitons de la plénitude après l’acte pendant quelques minutes, en ondulant tout en douceur.

 

Puis elle se retourne et pousse un petit cri, je me retourne aussi et je vois sa sœur qui nous regarde, la main dans son jean, elle se caresse.

 

On n’a pas entendu la porte s’ouvrir tellement on était occupés. Ma cousine lui demande ce qu’elle fait la tandis que l’on se rhabille enfin surtout moi, et elle de répondre » j’ai entendu gémir d’en bas «t’es pas discrète » et elle rajoute « et puis t’as aimé on dirait ».

 

On éclate de rire tous les trois, et elle demande à sa sœur de rien dire , elle réponds t’inquiète je suis une tombe mais tu me devras quelque chose dit elle en retirant sa main de son jean.

« on verra cela plus tard petite sœur » maman va arriver d’ici quelques minutes.

 

Je suis parti quelques minutes après, avec le sourire et l’espoir de remettre cela une autre fois.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by john
commenter cet article

commentaires

pierre 07/11/2016 17:12

Bonjour,tu dit dans ton premier article être une fille prénommer Stéphanie, et dans cette article tu parle de toi au masculin. Tu a fais une erreur là. Blog très sympa sinon

€rik MATZ 17/02/2013 17:49


-ça fait chaud au coeur (et pas que là !!! ) de savoir qu'une fille dait (parfois , souvent ---) dans sa culotte .PIPI (seulement ?) ou CACA ? ERIK 61 .

Présentation

  • : Le blog de enviesoudaine.over-blog.com
  • Le blog de enviesoudaine.over-blog.com
  • : histoires vécues, actualité du moments...du plaisir quoi...récits des premières fois....
  • Contact

photo...jouissance

De l'émotion dans les Pornos

Recherche

photo...désir

Emmanuelle_Beart.jpg

photo..abandon

Sans_titre_-_12.jpg

photo ...envie

Katie_Holmes_061.jpg

photo... séduction

tumblr_ky9yofEU6S1qzppp7o1_500.jpg

photo...passion

De l'émotion dans les Pornos

Péchés Mignons