Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 12:12

Un email recu par une lectrice qui souhaite etre publié.

 

Bonne lecture !!! Pour ma part j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire...

 

 

Bonjour

Je vais vous raconter mon dépucelage qui a lieu l’année dernière le jour de mes 18 ans.

C’est plutôt original et réel.

Avant ce jour la j’ai eu des aventures avec des mecs mais on a joué a touche pipi, si vous voyez ce que je veux dire, je n’ai pas osé franchir le pas jusqu'à coucher.

 

Je m’appelle sarah ,pas très grande 1,60m mais bien proportionnée ,taille 36 cheveux longs, brune et 90C de poitrine.
J’ai deux super copines Léa et fanny.

La veille de mon annif, Léa m’appelle et me demande si je peux les rejoindre chez Fanny demain après midi à Quimper en Bretagne, ces parents ne sont pas la ,on a la maison pour nous toutes seules

 

Vers 15h ,on se rejoint chez Fanny et on s’installe dans le canapé en discutant puis Fanny me tend une enveloppe et me dit :c’est pour ton annif un petit cadeau de Léa et moi on espère que ca va te plaire.

Curieuse et impatiente j’ouvre l’enveloppe et je découvre un petit carton ou c’est marqué « bon pour un massage » mais sans entête, sans adresse et sans date, je le retourne et il y a rien au dos, je les regarde, elles sourient toutes les deux et me demande « alors ca te plait , ? » je répond oui mais c’est ou et c’est quand ?

Et la en chœur elle me réponde » c’est maintenant et c’est en haut « je les regarde et fronce les sourcils, elles éclatent de rire et m’assure que c’est vrai et Fanny rajoute, « monte dans ma chambre, il y a un masseur qui t’attend ,on le connaît tu peux y aller en toute confiance» .

J’ai du mal à y croire mais toutes les deux me prennent la main et m’emmène dans l’escalier et me pousse en disant »allez vas y , t’es grande maintenant, on va pas aller avec toi ».

Je monte, j’ai pas le choix .

 

Arrivé en haut, la porte de la chambre est ouverte et je vois un homme d’une quarantaine d’année pas très grand non plus, qui me sourie, il me tend la main et se présente, Franck masseur.

Je suis surprise mais il inspire confiance, je me retourne et regarde en bas, mes deux copines me sourient et Léa me dit « si problème crie on arrive ».

 

Franck me dit en souriant « massage ou pas « ,je réfléchis deux secondes et je rentre dans la chambre.

Il ferme la porte et me dit, « enlève tes vêtements et allonge toi sur le lit sur le ventre si tu veux bien »

Je suis un peu surprise mais je sais aussi qu’il ne va pas me masser habillée, alors je m’exécute et je me retrouve en sous vet sur le lit , je fais confiance à mes deux copines.

 

Il se place à coté de moi et commence à me masser la nuque et les épaules tout en douceur.

Ses mains sont enduites d’huile qui dégage une bonne odeur, je commence doucement à me détendre tandis que ces mains me massent les épaules.

 

Il me masse doucement le bras gauche, le poignet et même entre les doigt, un par un, c’est très sensuel, je n’avais jamais remarqué .

Je suis détendue et il change de coté pour me masser aussi le bras droit.

 

Je ferme les yeux.

 

Lorsqu’il m’a massé les épaules il a fait glisser les bretelles de mon soutien gorge et une fois fini mon bras il me demande si il peut le dégrafer, je lui répond oui et d’un geste rapide je sens mon soutien gorge se détendre, il me demande juste soulever un peu ma poitrine et me l’enlève complètement tout en restant allongé sur le ventre.

 

Ses mains parcourent mon dos ,le long de la colonne vertébrale, et sur chaque coté de mon corps. J’apprécie beaucoup la douceur et surtout il ne parle pas mais me détends avec ses mains jusqu’au bas du dos à la limite de ma petite culotte noire.

 

Puis il se déplace et se met au bout du lit et toujours en douceur il commence par me masser les pieds, un par un, même les doigts de pieds aussi, et la je dois dire qu’il me donne quelques frissons tellement c’est délicieux, je dirais même que je sens une petite chaleur m’envahir.

 

Doucement ses mains sont remontées sur ma jambe ,mollet, genou,puis l’intérieur de ma cuisse. Sans me rendre compte, j’avais écartée légèrement et naturellement mes jambes et de sa position il avait la vue sur mon entrejambe cachée par ma culotte quand même.

 

Je réfléchissais à cela quand je sentis sa main qui remontait le long de ma cuisse , alternant la droite et la gauche et au fur et à mesure, sa main montait plus haut jusqu'à effleurer mon sexe à travers le tissu de ma culotte.

 

J’aurais pu crier ou me révolter mais je ne sais pas pourquoi au contraire cela m’excita un peu plus, et je me surpris à attendre que cela se reproduise et quand cela arriva à nouveau ,je sentis un frisson de plaisir me parcourir. J’avais écarté un peu plus mes jambes sans trop m’en rendre compte et en sentant sa main qui remontait à nouveau ,instinctivement je me cambrais légèrement pour aller à la rencontre de ce doigt.

 

Cette fois ci il ne fit pas qu’effleurer mon sexe mais resta dessus, je ne bougeais plus ,puis j’entendis Franck me dire »tes copines t’ont offert un massage intégral » et je répondis avec le cœur qui battait la chamade »c’est à dire ?  » je dois masser l’intégralité de ton corps, cm par cm si tu es d’accord bien sur et son doigt me massa doucement le sexe à travers ma culotte.

 

Je ne puis réprimer un gémissement de plaisir et il me demanda « on continue ? » je répondis ,je gémis plutôt un ouuuui timide en fermant les yeux.

 

A ma surprise il retira son doigt mais il saisi ma culotte de chaque coté de mes hanches doucement il tira dessus, je soulevais mon bassin et je sentis le tissu glisser le long de mes jambes, j’étais nue et de nouveau il m’écarta doucement les jambes ,il avait la vue sur mon sexe. C’était la première fois que je m’exposais ainsi devant un homme.

 

Ses deux mains remontèrent le long de mes jambes pour s’arrêter tout en haut.

Tandis qu’un doigt se posait sur les lèvres de mon sexe, je sentis un autre doigt se glissait dans la raie de mes fesses jusqu’à mon anus.

 

Les deux doigts s’activaient doucement sur chacun de mes orifices, je gémissais de plaisir maintenant.

Puis je sentis son souffle sur mes fesses et tout en douceur il embrassa mes fesses chacune leur tour et sa langue s’insinua dans ma raie pour se poser sur mon œillet rose, je gémis tandis que la pointe de sa langue humide s’insinuait en moi, j’étais surprise de prendre du plaisir de ce côté la, puis sa langue descendit pour se glisser entre les lèvres de ma vulve, que c’était doux et bon je me cambrais un maximum pour lui offrir mon corps. Ses deux mains étaient posées de chaque coté de mes hanches, les fesses relevées je gémissais de plaisir tandis que sa langue aspirait mon jus, en fait je m’offrais à lui sans m’en rendre compte ,il m’avait donné l’envie de jouir de prendre du plaisir, je sentis monter un orgasme fulgurant ,qui me  transperça le corps de la tête au sexe, je gémissais sous les vagues de plaisir tandis qu’il continuait de me lécher.

 

Doucement je m’allongeais tandis que je reprenais mes esprits.

J’étais à nouveau allongée sur le ventre ,sereine et heureuse, je le sentis s’allonger sur moi, à ma surprise il était nu, je n’avais rien entendu.

 

Son corps se lovait contre le mien et je sentis son sexe dur contre mes jambes tandis qu’il remontait tout en m’embrassant le dos, puis il me dit « dans le massage tout est compris ,dépucelage avec si tu le souhaites » je ressentis un moment de gène ,mes copines lui avait dit que j’étais vierge et le but du massage était de me dépuceler, le temps que je réfléchissais à cela il était allongé sur moi et il frottait doucement son sexe humide sur mes fesses entre ma raie  et je m’aperçu que j’ondulais des hanches pour mieux le sentir contre moi, sans trop réfléchir j’écartais mes jambes pour lui montrer mon accord, j’en avais envie, j’avais envie de le sentir en moi, de découvrir cette sensation ,de me faire pénétrer, je le désirais.

 

Je sentais son membre bien dur et ses testicules contre mes fesses, c’était la première qu’un homme se frottait à moi de cette manière, il m’embrassait dans le cou, la nuque les épaules.

Le bas de son corps se glissa entre mes cuisses et je sentis le gland de son sexe se frotter contre mon sexe, je fermais les yeux et il me pénétra tout en douceur.

 

Je sentis son gland forcer contre mon hymen, il poussa un peu, et sans douleur il s’enfonça dans mon vagin, et la je compris le plaisir de l’amour, de la pénétration. Son sexe continuait de me pénétrer, cela sembla sans fin mais tellement bon, il me remplissait le bas ventre, je gémissais de bonheur, puis il entama un va et vient régulier tout en douceur et je sentis rapidement monter les vagues du plaisir, je me laissais aller ,je planais tellement c’était bon, l’orgasme me foudroya complètement ,je gémissais sans retenue tout en frissonnant, quel extase, il continuait ses allers retours qui déclencha un deuxième orgasme juste après l’autre, trop trop trop trop bon.

 

Tandis que je reprenais ma respiration il sortit de mon sexe et je sentis sa verge bien dure et humide se poser contre mes fesses, il éjacula dessus, sa semence chaude se répandit sur le bas de mon dos puis la raie de mes fesses, un vrai délice aussi, je découvrais les joies de l’amour physique.

De plus il avait eu l’intelligence de jouir en dehors de mon corps, j’ai vraiment apprécié surtout que je ne prenais pas de contraception.

Tendrement il m’embrassa sur la bouche et me dit qu’il partait pendant que je reprenais mes esprits.

Je pris une douche et une fois habillée je descendis, mes copines me regardèrent en souriant avec « alors ? » je leur répondis radieuse « génnnnial » et en chœur elles ajoutèrent « on a entendu «  je rougis et elle me chambrèrent encore un peu en m’avouant qu’elles auraient aimé être à ma place.

 

Elles me racontèrent qu’elles avaient eu les coordonnées du masseur par la sœur de Fanny qui s’était faite dépuceler par lui aussi avec beaucoup de bonheur.

 

Depuis j’ai découvert et je profite au maximum des joies du sexe .

Bisous

Sarah

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by john
commenter cet article

commentaires

Aëla 12/12/2011 23:09


"De plus il avait eu l’intelligence de jouir en dehors de mon corps,
j’ai vraiment apprécié surtout que je ne prenais pas de contraception."


il faudrait peut être songer à préciser que se retirer avant l'éjaculation n'est PAS et ne sera JAMAIS un moyen de contraception
fiable...

john 01/02/2012 19:04


merci pour ce commentaire, c'est vrai mais on est pas sur une émission sur le sexe propre et protection. bisous


Présentation

  • : Le blog de enviesoudaine.over-blog.com
  • Le blog de enviesoudaine.over-blog.com
  • : histoires vécues, actualité du moments...du plaisir quoi...récits des premières fois....
  • Contact

photo...jouissance

De l'émotion dans les Pornos

Recherche

photo...désir

Emmanuelle_Beart.jpg

photo..abandon

Sans_titre_-_12.jpg

photo ...envie

Katie_Holmes_061.jpg

photo... séduction

tumblr_ky9yofEU6S1qzppp7o1_500.jpg

photo...passion

De l'émotion dans les Pornos

Péchés Mignons